Omnivore, rendez-vous incontournable !

DSC01668

Alors voilà, la semaine dernière se tenait à la Maison de la Mutualité de Paris la 11ème édition du festival Omnivore, pas facile de rédiger un billet sur un événement aussi extra que celui-ci.

Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit du plus grand festival culinaire au monde (et ce n’est pas moi qui le dit, mais Loïc Ballet sur son triporteur). Je vous entends déjà me dire « oui mais pourquoi? ». C’est le genre d’événement qu’il faut vivre – ou plutôt partager – pour comprendre !  Se concentrer sur la créativité, bousculer les codes, échanger, créer, partager, telle est la devise de Luc Dubanchet et son équipe.

Mais pas que ! Un mélange d’effervescence, de fraîcheur et de proximité qui crée cette ambiance unique, un peu comme une famille qu’on aime retrouver chaque année.

Parlons concrètement maintenant. Omnivore Paris c’est plus de 150 Chefs français et internationaux, 5 scènes avec de nombreuses démos, 2 pop-up dîner, 5 fucking dinner, 1 Omnivorious Party et un village partenaires.

En déambulant dans les allées, vous vous rendez vite compte de la qualité de cet événement. J’ai eu l’occasion de découvrir Le Coq Toqué et ses jus de pommes originaux – à essayer très rapidement -, No More Penguins avec leur service adapté à la tonalité de votre événement ou encore de retrouver Mauviel, partenaire avec qui j’ai travaillé à Milan.

A présent, parlons démos. Pas facile de faire son choix quand on voit la richesse de la programmation. Les jeunes talents sont aux côtés des plus grands Chefs pour penser la cuisine de demain. J’ai eu quant à moi l’occasion d’assister à de nombreuses démos, voici une petite note sur quelques unes d’entre elles…

Florent Ladeyn, accompagné de  Vilhjalmur Sigurdarson, nous ont livré une démonstration locavore. Il faut revenir selon lui à l’essentiel, et cela passe par le choix des produits.

« L’important c’est pas ce que tu fais, mais pourquoi tu le fais. » Florent Ladeyn

Objectif: favoriser l’échange avec les producteurs locaux, comme par exemple remplacer certaines épices par des plantes, utiliser les différentes pousses du brocolis ou encore essayer de nouvelles créations comme le maïs germé (idée inspirée des pommes de terre), bel engagement !

 

Paul Pairet nous a expliqué son concept, un restaurant multi-sensoriel, où tous les soirs 10 convives s’installent autour d’une table d’hôtes et se laissent guider. Le timing est imposé pour pouvoir jouer sur l’atmosphère. Quel meilleur moyen de faire passer son message en l’illustrant sur scène avec un panier en osier, un verger projeté et le bruits des oiseaux comme fond sonore, parfait pour un pique-nique dominical. Entièrement conquise, si un jour j’ai la chance de passer par Shanghaï, je ne louperai pas cette expérience culinaire.

Giovanni Passerini m’a quant à lui mis l’eau à la bouche, en attendant l’ouverture de son restaurant en avril rue Traversière. Et figurez-vous que ça tombe parfaitement bien car je déménage très bientôt à Paris, autant vous dire que cette adresse sera très rapidement testée.

Thierry Marx, acclamé en maestro de la cuisine, a rappelé l’importance des rencontres qui font la magie de la gastronomie, et Omnivore nous le prouve encore cette année.

Idée reprise et illustrée avec une brioche par Alexandre Mazzia sur la scène sucrée. Une brioche ? Oui oui vous avez bien lu, chaque vendredi, une personne de sa brigade prépare une brioche à partager avec l’ensemble de l’équipe, occasion de se retrouver.

Enfin, montée sur la scène salée le 8 Mars, Anne-Sophie Pic a souhaité à toutes les femmes présentes une bonne journée des droits des femmes avant de commencer sa démonstration de boule coco, Saint-Jacques, truffe et céleri.

DSC01639

Place à présent à un moment fort du festival, la remise des Prix Omnivore 2016. Et cette année, le palmarès est le suivant…

Le Prix du « Créateur 2016 » revient à Sébastien Bras – très ému de recevoir ce prix – en a profité pour remercier sa femme de son investissement quotidien à ces côtés. Rendez-vous pris pour aller déguster la pasta du jeune Michele Farnesi « Révélation 2016 ». « L’Ouverture » de l’année est signé Frédéric Boucher et Michael Mas pour Gravity. Récompensé l’année dernière par la Bourse Badoit, le restaurant Botanique remporte cette année le prix de la « Jeunesse ». On pourrait résumer Aux deux amis avec ces quelques mots… « Si à 40 ans tu ne connais pas Aux deux amis tu as loupé ta vie » Vous l’aurez compris, prix du « Repère 2016 » pour ce bistrot parisien. Prix du pâtissier 2016 pour le talentueux Yannick Tranchant. Pour saluer sa capacité à rendre chaque table unique, Xavier Lacaud du Clown Bar a reçu le prix du meilleur hôte. Les québecois Alex Cruz et Cyril Gonzales reçoivent le prix des « Sourceurs ». Et pour conclure ce riche palmarès, James Lowe reçoit le Prix « proche 2016 » tandis qu’Eduardo Garcia reçoit celui du « Lointain 2016 ». Palmarès riche, qui me donne envie de tester plus d’une adresse !

12422276_584474571707428_787148439_o

Omnivore, c’est aussi l’occasion d’apprendre des scoops, et pas des moindres !

  • Yann Couvreur annonce l’ouverture de sa pâtisserie tout comme Cyril Lignac l’ouverture prochaine d’une chocolaterie en face de sa pâtisserie.
  • Michel Troisgros nous a dévoilé la maquette de son prochain restaurant prévu pour 2017
  • Ouverture prévue en Avril pour le nouveau restaurant d’Anne-Sophie Pic, en hommage à son père

 

Impossible de conclure cet article sans parler de l’Omnivorious Party…  Les ingrédients pour réussir une belle soirée sont ici réunis, un verre à la main, une bouchée dans l’autre, le tout en musique. L’ambiance prend, des rencontres, des rires, des danses, des retrouvailles d’une année sur l’autre. Bref, vous l’aurez compris, une soirée à ne pas manquer ! Et pour le reste, ce qui se passe à l’Omnivorious reste à l’Omnivorious.

Comme promis, cette édition a envoyé du lourd, et en attendant l’année prochaine, je me console avec le Foodbook #5.  Car oui, en plus de tout ça, l’équipe publie 2 fois par an un Foodbook,  avec des articles de qualité, une mise en page dynamique, des portraits originaux, ce qui nous donne envie d’y revenir régulièrement. Ce n’est pas pour rien que c’est toujours un plaisir de les retrouver dans un restaurant.

Un grand merci à toute l’équipe pour nous avoir offert cette belle édition & rendez-vous l’année prochaine !

12773247_584474431707442_613111010_o

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s